A PROPOS


Secrets d’herbes est née en 2017 dans l’objectif de faire partager au plus grand nombre ma passion pour le végétal et l’aromathérapie en particulier. Elle s’adresse aux entreprises et professionnels des champs sanitaires, médicaux sociaux et sociaux et également au grand public (groupes constitué).

Si l’automédication est d’usage courant, il est important d’en connaître les contours et le bon usage de la phytothérapie, micro-nutrition et l’aromathérapie qui ne sont pas sans conséquences si l’usage n’est pas maîtrisé.

L’objet de Secrets d’herbes et dès lors de sensibiliser au bon usage de l’aromathérapie, de l’alimentation santé et de la phytothérapie et également de « démocratiser » l’utilisation pour les maux du quotidien.

Mon approche : la santé globale, le bien-être, le végétal :

Nous sommes acteurs de notre santé et de notre bien-être (physique et mental).Nous pouvons contribuer à améliorer le quotidien, nos routines, nous soulager de certains stress et de certains maux par notre hygiène de vie notamment …

Avec un parcours universitaire de dr en pharmacie et les formations complémentaires que j’ai pu faire, mon approche est globale, scientifique et plus particulièrement préventive et bienveillante.  Elle est aussi traditionnelle car je n’oublie surtout pas les savoirs qui m’ont été transmis (et les coins à champignons 😉 ).

Le végétal, ma passion :

J’ai eu la chance de grandir dans un environnement exceptionnel (les montagnes des Alpes) entourée de passionnés de nature qui m’ont transmis leurs savoirs et goût pour le végétal. J’ai toujours considéré chaque plante dans sa globalité : l’ortie par exemple est aussi excellente en cuisine que dans ma trousse à pharmacie.

L’autonomie créative, mon dada :

Nous sommes tous et toutes (en capacité d’être) des créatifs! En effet, nous avons tous et toutes été des enfants….Et nous sommes d’accord pour dire que les enfants sont créatifs ? Alors si nous prenons confiance en nos capacités, nos compétences, si nous écoutons nos sens, nous pouvons y arriver.

A titre personnel, j’ai tout de suite été emballée par la vague du DIY et plus je découvrais de nouvelles façons de faire, plus je découvrais également tout ce que nous pouvions faire par nous-même, plus cette approche d’autonomisation m’est apparue évidente.  Ayant travaillé en promotion de la santé pendant une quinzaine d’année autour de l’empowerment (valorisation des compétences de chacun),  le lien entre autonomie et créativité m’est apparu comme évident.

Dans le domaine de la santé, la question de l’automédication et de ses limites doit nécessairement prendre place et nous délimiterons cette approche aux maux du quotidien.

Alors, créatif/ve?